­

                              utwttransparente

MIUT Mapas UT115Imaginez une île au beau milieu de l'Atlantique Nord, à 900 km du Portugal continental et à peu près de 600 km de la côte du Maroc. Une île où la montagne enlace parfois la mer bleue claire, une île où il existe des cascades susurrantes, sentiers, voies et près de 1500 km de levadas (canaux d'irrigation), un patrimoine culturel construit avec l'effort herculéen des générations successives qui ne se sont jamais résignés à embrasser le mot isolation, une île où il y a toujours une forêt préservée de Laurissilva endémique, patrimoine naturel mondial par l'UNESCO, et pour nous tous.

Cette île existe et a un nom: Madeira.

Madeira est une terre de beauté unique et, sans doute, d'innombrables charmes et de défis. Mais vivre personnellement et activement tous l’éblouissement ou alors les paysages les plus spectaculaires sur cette île est un rare privilège.

MIUT® – Madeira Island Ultra Trail assurera un challenge passionnant, de traverser l'île d’un bout à l'autre, dans le sens nord-ouest / sud-est, en commençant à Porto Moniz, au niveau de la mer, parcourant des passages par les plus haut sommets de l'île, pour redescendre au niveau de la mer, à Machico. Un voyage qui transportera les participants dans l’imaginaire d'autres époques où l'âme de l’habitant de la Madeira ne s’est pas laissé surmonter par les vicissitudes de l'orographie de l'île.

La première phase du MIUT® (nocturne) se déroule dans le massif montagneux occidental, entre Porto Moniz et Encumeada et se caractérise par des montées et descentes constantes, avec deux montées exigeantes (Fanal et Estanquinhos) et une descente très technique vers le Chão da Ribeira, qui demande une attention particulière. Après le départ et  une première montée et descente, le passage sur le pont à l'embouchure de la Ribeira da Janela (la plus longue rivière de Madeira) promet d'être tout à fait passionnant car il y a beaucoup de spectateurs et compagnons présents pour faire la fête et encourager les athlètes pour la longue montée vers la zone de Fanal, une réserve de Repos et de Silence, qui intègre le domaine du parc naturel de Madeira et qui est un endroit idyllique dominé par les bois centenaire de Tils, certains existant déjà avant la découverte de l'île. Auparavant, c'était le chemin utilisé par les habitants de cette communauté pour aller chercher du bois dans les montagnes. L'arrivée à Estanquinhos marque la fin de cette audacieuse première phase et le participant est invité pour une longue descente jusqu’à São Vicente, juste avant la montée vers Encumeada, où les participants traverseront des sentiers à l'intérieur de la luxuriante forêt Laurissilva, dans une région entourant le parc forestier de Chão dos Louros – un domaine qui appartient  au Réseau Européen de  Régions d'Importance Communautaire – Natura 2000.

La deuxième phase (Encumeada-Areeiro), déjà dans le massif montagneux central, commence par une incursion à Curral das Freiras, autrefois un lieu de réfuge pour les nonnes qui s’échappaient le plus vite possible aux attaques des corsaires, et où commence l'ascension vers les plus hauts sommets de l'île (Ruivo et Areeiro) qui est longue et stressante mais atténués et compensés, en partie, par la vue magnifique des vallées, crêtes et plateaux et sur le réseau des ruisseaux qui alimentent les rivières ou par la vue d'une mer de nuages qui peuvent éventuellement s'effondrer sur le parcours. Le passage entre les sommets Ruivo et Areeiro restera une image de marque de l'événement, non seulement pour sa dureté et sa beauté intrinsèque mais aussi, par exemple, pour être le seul endroit connu dans le monde où se niche le Pétrel de Madère (Pterodroma madeira), une espèce endémique de l'île et considérés l’oiseau de mer le plus menacé d’Europe.

Depuis le Pico do Areeiro, nous entrons dans la troisième et dernière étape de l’évènement, dans le massif montagneux de l'est, descendant la plupart du temps, mais avec quelques montées. Le passage près du Poço da Neve, un patrimoine construit sur le périmètre du parc écologique de Funchal, où la glace se conservait pour être ensuite chargé dans des sacs en cuir et transporté sur le dos des hommes courageux qui descendait la pente jusqu’à Funchal, nous entraîne à imaginer une autre epoque, pas si lointain... À Ribeiro Frio, une halte touristique obligatoire, commence peut-être la dernière grande montée, digne de ce nom, ce qui amènera les participants à Poiso. De là, le parcours devient plus roulant et, après avoir traversé Portela, où on peut profiter d’une vue superbe depuis un belvédère qu’on peut y trouver, les participants s'engagent à la montagne de Funduras, avec ses belles pistes individuelles embellis de grandes fougères arborescentes. La descente technique de la Degolada pour le sentier du Larano vers Boca do Risco révélera, bien sûr pour ceux qui passent encore en plein jour, une vue inoubliable sur l'immensité de la mer limpide du Nord frappant la base des falaises imposantes qui tombent littéralement juste sous nos pieds. La dernière phase, dans la levada do Caniçal, permettra aux participants de profiter d’une détente musculaire et de relaxation, et en plus d'admirer la belle vallée où se développe la ville de Machico, le lieu de l'arrêt définitif de ce voyage.

Si aujourd'hui MIUT® est déjà un événement où les souvenirs du passé nous font rêver le futur, la prochaine édition sera encore une fois un témoignage vivant d'un ensemble de défis passionnants et opportunités à ne pas manquer !

OSEREZ-VOUS? BIEN SÛR QUE OUI! NOUS VOUS ATTENDONS!

Golden Sponsors

Main Sponsors

Sponsors

Partners

Media Partners

Apoios

Apoios Institucionais

­